Un jour, alors qu’elle marchait dans la rue, une femme « DRH », à qui tout réussit, est tragiquement heurtée par un autobus et meurt. Son âme arrive au paradis où elle est accueillie par Saint Pierre.

Celui-ci lui dit : Il semble que nous ayons un problème, voyez-vous, nous n’avons jamais eu de femme « DRH » jusqu’ici. Nous ne sommes pas tout à fait sûrs de ce que nous devons faire de vous. Laissez-moi simplement entrer, dit la femme.
J’aimerais bien, mais j’ai des ordres d’en haut…
Ce que nous allons faire, c’est de vous laisser passer un jour en Enfer et un jour au Paradis.
Ainsi vous pourrez choisir où vous voudrez passer l’éternité.

Et ainsi, Saint Pierre emmena la DRH dans un ascenseur qui descendit en Enfer. Les portes s’ouvrirent et elle se retrouva sur le green d’un terrain de golf magnifique. Un peu plus loin, il y avait le country club et tous ses amis, bien habillés, qui l’acclamèrent. Ils parlèrent du bon vieux temps, firent un excellent parcours de golf. Le soir, ils allèrent au country club où ils dégustèrent un excellent repas.
La femme rencontra le Diable, fort charmant, et passa un merveilleux moment à raconter des histoires et à danser.
Elle passa un si bon moment qu’il était déjà l’heure de repartir. Elle remonta dans l’ascenseur et se retrouva au paradis pour un essai d’un jour.
Elle passa, les 24 heures suivantes, allongée paresseusement sur les nuages à jouer de la harpe et à chanter.

Vint le moment de faire le choix pour l’éternité. Elle dit à St Pierre : Je n’aurais jamais cru que je dirais ceci, le Paradis est vraiment bien, mais je crois que je me plairais plus en Enfer. Alors celui-ci l’escorta jusqu’à l’ascenseur et elle descendit de nouveau en Enfer.

Quand les portes de l’ascenseur s’ouvrirent, elle se retrouva devant un paysage désolé, plein d’immondices. Elle vit ses amis vêtus de haillons ramassant les saletés. Le Diable vint vers elle et l’accueillit.

Je ne comprends pas, balbutia-t-elle, hier j’étais ici, il y avait un parcours de golf, un country club. Nous avons mangé du homard, nous avons dansé et nous nous sommes bien amusés.
Maintenant, c’est un désert d’immondices et tous mes amis semblent misérables.

Le Diable la regarda et sourit : Vous êtes DRH, vous devriez connaître le principe. Hier, nous vous recrutions, aujourd’hui, vous faites partie du personnel !

_________________
Un sage se distingue des autres hommes, non pas par moins de folie, mais par plus de raison.

Catégories : Anectdotes